SYS-CON MEDIA Authors: Pat Romanski, Gary Arora, Zakia Bouachraoui, Yeshim Deniz, Liz McMillan

Blog Feed Post

Red Flag : le danger, mortel, d’un principe de précaution mal utilisé - Première partie

 

AdS DPC Précaution S 46696494La France est l’un des seuls pays à avoir inscrit le principe de précaution dans sa constitution ; elle l’a fait en 2005, il y a plus de 10 ans.

Comme l’explique cet article du journal les Echos, ce principe de précaution ne sert à rien, juridiquement, mais paralyse l’innovation et l’initiative.

Face à la croissance exponentielle de la puissance des outils numériques, face à la croissance exponentielle des nouveaux usages rendus possibles par ces outils, le principe de précaution représente un danger mortel pour la France, s’il est appliqué « sans modération ».

Ce que je crains, ce que je constate dans trop d’entreprises, c’est que ce sont justement ces accélérations de l’innovation qui déclenchent des peurs irrationnelles ; la tentation est forte d’utiliser ce principe de précaution avec la douce illusion que l’on peut bloquer l’évolution des technologies.

 

Red Flag

L’un des exemples les plus anciens est le plus emblématique de ce principe de précaution est la loi « Red Flag », drapeau rouge, votée en Angleterre à la fin du 18e siècle, lorsque les premiers véhicules à moteur sont apparus.

Red Flag Law UK 1860 S

Cette loi, qui est restée en vigueur pendant plus de 30 ans, exigeait que tout véhicule à moteur soit précédé d’un homme, à pied, portant un drapeau rouge pour signaler que l’engin qui le suivait était porteur de dangers.

Je ne pense pas que cette loi ai fortement contribué à la croissance de l’industrie automobile en Angleterre…

Combien de lois ou de recommandations « Red Flag » seront promulguées en France au cours des cinq prochaines années ?

Une remarquable étude sur les usages du numérique dans le monde a été publiée par Hootsuite, début janvier 2018. J’en ai extrait cette page qui évalue l’optimisme numérique dans les pays étudiés ; la France fait partie du peloton de tête des plus… pessimistes ! Sur ce terreau craintif, il sera hélas facile de faire pousser des lois « Red Flag » anti innovations numériques.

Nos amis allemands sont encore plus mal classés ; leur remarquable résistance aux solutions Cloud Publics y trouve peut-être une explication…

Digital Optimism - France last

Etablir un inventaire de tous les domaines où le numérique joue un rôle et qui pourraient être touchés par des lois « Red Flag » serait fastidieux et déprimant.

J’ai préféré analyser trois thèmes importants :

  • Les véhicules autonomes ; sera traité dans la première partie.
  • L’intelligence Artificielle.
  • Les données personnelles.

Ces deux sujets seront abordés dans la deuxième partie de cette analyse.

 

Véhicules Autonomes

  Darpa Challenge carEn 2004, il y a 15 ans, DARPA (Defense Advanced Research Project Agency), organisme du DoD (Department of Defense), aux USA, a lancé un ambitieux projet, le Grand Challenge. Il récompensait les premiers véhicules sans conducteur qui seraient capables de se déplacer dans le désert.

Cet investissement de recherche a été remarquablement efficace ; après ce coup de pouce, d’immenses progrès ont été réalisés et des milliards de dollars ont été investis pour mettre sur les routes des voitures, taxis ou camions autonomes.

Avant de parler des risques « potentiels » que pourraient poser ces véhicules autonomes, il est important de rappeler quels sont les risques « actuels » des véhicules conduits par des humains.

  

Les assassins actuels de la route

Toutes les études sérieuses montrent qu’environ 90 % des accidents entraînant mort d’homme sont provoqués par des erreurs humaines. Les pays en émergence sont plus touchés que les pays développés.

Les chiffres sont accablants ; le nombre annuel de personnes tuées sur les routes :

  • 1 300 000 morts dans le monde.
  • 40 000 aux USA.
  • 3 500 en France.

Ces assassins de la route, ce sont des personnes « normales » qui commettent leurs crimes en conduisant :

  • Trop vite.
  • Sous l’emprise de l’alcool ou des drogues.
  • En utilisant un smartphone pour échanger des messages ou regarder des images ou des vidéos.

Rappel : un assassin est une personne qui a prémédité son crime ; c’est le cas d’une personne qui conduit en état d’ivresse ou droguée et qui sait très bien qu’elle présente un danger majeur pour la société.

Larry Page et Sergueï Brin, les fondateurs de Google, auraient décidé de se lancer dans la construction de véhicules autonomes quand ils ont découvert ce chiffre de 1,3 million de morts annuels sur les routes.

 

Niveaux d’autonomie des véhicules autonomes

 Cinq niveaux différents d’autonomie ont été définis ; ils vont du niveau 1, aucune autonomie, à 5, tous les occupants sont des passagers, il n’y a plus de conducteur.

En 2018, le niveau 3 est atteint par des voitures haut de gamme comme Audi ou Tesla.

Il y a deux grandes écoles de pensée qui s’opposent sur la meilleure manière de faire avancer les performances des véhicules autonomes :

  • La majorité des constructeurs traditionnels sont partisans d’une démarche progressive, en passant par les niveaux intermédiaires 3 et 4 avant d’arriver à 5.
  • Un petit nombre d’entreprises comme Google avec Waymo ou le français Navya proposent des véhicules qui sont immédiatement au niveau 5.

Je pense que le niveau 4, où le conducteur ne doit intervenir que dans des situations d’urgence, est plus dangereux que le niveau 5. Les rares accidents des véhicules au niveau 4 sont dus au fait que le conducteur « occasionnel » s’ennuie tellement qu’il n’est plus prêt à intervenir quand il le doit.

Des milliers d’articles ont été écrits sur un seul accident : une voiture niveau 4 d’Uber qui a tué une personne qui traversait de nuit une route. La responsabilité a été initialement attribuée à un mauvais réglage du logiciel.

Uber Driver Streaming the voiceLes enquêtes de police ont trouvé la cause principale de cet accident mortel ; l’analyse des usages de son smartphone a démontré que la conductrice qui était supposée surveiller la route pour intervenir en cas d’urgence… regardait l’émission « the voice » sur son smartphone depuis plus de 40 minutes !

Il n’y a pas encore eu, à ma connaissance, d’accidents mortels provoqués par des voitures de niveau 5. Il s’en produira certainement quelques-uns dans les mois ou années qui viennent.

Waymo Google 5 M miles drivenLes véhicules Waymo de Google avaient parcouru 5 millions de miles en mai 2017 et s’approchent aujourd’hui les 5 millions, sans aucun accident mortel. Ce chiffre est à comparer aux 3 000 000 millions de miles conduits par les Américains en 1 an, soit 1 million de fois plus. Il n’est pas encore possible d’établir une statistique sérieuse sur la réduction du nombre de morts ; on peut seulement établir quelques hypothèses.

Self driving cars will kill peopleEst-ce que les véhicules autonomes seront 10, 100 ou 1000 fois plus sûrs que les humains au volant ? Nul ne le sait, par contre il est certain qu’ils vont tuer des personnes, comme le rappelle cet article.

Les airbags, cités dans cet article, ont tué 200 personnes et sauvé 45 000 vies ; les premiers modèles d'airbags étaient imparfaits et la majorité des morts ont eu lieu au début. Ils ont un niveau d’efficacité supérieur à 200 ; le nombre de personnes sauvées est 200 fois supérieur à celui des tués.

Prenons l’hypothèse 100 fois moins de morts pour les véhicules autonomes ; cela veut dire qu’il y aura chaque année :

  • 400 morts causés par des véhicules autonomes aux Etats Unis, environ 1 par jour.
  • 35 morts causés par des véhicules autonomes en France, proche de 1 par semaine.

Est-ce que le « principe de précaution » acceptera un tel niveau de morts ? Est-ce que des lois « Red Flag » contre les véhicules autonomes ne seront pas votées si une dizaine de personnes sont tuées au cours des 2 ou 3 prochaines années ?

  

Deux approches pour réduire les morts sur les routes

La première considère que les véhicules autonomes ne sont pas la réponse ; il faut donc agir sur les assassins humains du volant. La levée de boucliers déclenchée par la réduction de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes nationales, pour sauver environ 300 personnes, montre que nous ne sommes pas prêts à des lois « Red Flag » pour les humains.
AdS DPC Drunk driving S 55786554Ces lois « Red Flag » seraient pourtant très simples à écrire :

  • Conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de drogues : retrait immédiat du permis de conduire pendant 1 an. En cas de récidive dans les cinq ans, retrait définitif du permis de conduire et interdiction de le repasser pendant 10 ans.
  • Consultation de son smartphone au volant : retrait immédiat et définitif du permis de conduire et interdiction de le repasser pendant 5 ans.

Je ne suis pas certain que la population française est prête à accepter des règles aussi efficaces que contraignantes.

Ces lois pourraient au mieux espérer réduire à 1 500 personnes le nombre de morts sur les routes de France.

La deuxième approche consiste à promouvoir les véhicules autonomes de type 5 pour qu’ils deviennent la norme, le plus vite possible.

Renault autonome Genève 3:2018Cette loi « Red Flag » serait, elle aussi, facile à écrire :

  • Autorisation immédiate d’essais de véhicules autonomes de niveau 5, sur autoroutes et en ville en priorité. Généralisation des essais sur toutes les routes en 2021.
  • Interdiction de commercialiser des véhicules non autonomes de niveau 5 à partir de 2025.
  • Interdiction généralisée de conduire un véhicule à moteur pour tous les humains à partir de 2035.

Avec cette loi, on devrait réduire le nombre de morts à moins de 100 personnes par an sur les routes de France.

Ceci permettrait à tous les Français et Françaises de continuer à picoler, à se droguer ou à utiliser un smartphone pendant leurs déplacements.

De ces deux lois « Red Flag » quelle est celle que vous seriez prêt à soutenir ?

Dans la deuxième partie de ce billet, j’aborderai les thèmes intelligence artificielle et données personnelles.

 

 

Read the original blog entry...

More Stories By Louis Nauges

Louis Naugès is Founder & President of Revevol, the first European Consulting organization 100% dedicated to SaaS and Cloud Computing. He has 30 years of IT experience. Very few people in Europe have his knowledge and expertise in Cloud & SaaS technologies and applications. He works directly with CIOs of very large organizations. Revevol is the first EMEA distributor of Google Apps and the largest worldwide organization deploying Google Apps is one of Revevol's clients.

Latest Stories
While a hybrid cloud can ease that transition, designing and deploy that hybrid cloud still offers challenges for organizations concerned about lack of available cloud skillsets within their organization. Managed service providers offer a unique opportunity to fill those gaps and get organizations of all sizes on a hybrid cloud that meets their comfort level, while delivering enhanced benefits for cost, efficiency, agility, mobility, and elasticity.
Isomorphic Software is the global leader in high-end, web-based business applications. We develop, market, and support the SmartClient & Smart GWT HTML5/Ajax platform, combining the productivity and performance of traditional desktop software with the simplicity and reach of the open web. With staff in 10 timezones, Isomorphic provides a global network of services related to our technology, with offerings ranging from turnkey application development to SLA-backed enterprise support. Leadin...
DevOps has long focused on reinventing the SDLC (e.g. with CI/CD, ARA, pipeline automation etc.), while reinvention of IT Ops has lagged. However, new approaches like Site Reliability Engineering, Observability, Containerization, Operations Analytics, and ML/AI are driving a resurgence of IT Ops. In this session our expert panel will focus on how these new ideas are [putting the Ops back in DevOps orbringing modern IT Ops to DevOps].
Darktrace is the world's leading AI company for cyber security. Created by mathematicians from the University of Cambridge, Darktrace's Enterprise Immune System is the first non-consumer application of machine learning to work at scale, across all network types, from physical, virtualized, and cloud, through to IoT and industrial control systems. Installed as a self-configuring cyber defense platform, Darktrace continuously learns what is ‘normal' for all devices and users, updating its understa...
Enterprises are striving to become digital businesses for differentiated innovation and customer-centricity. Traditionally, they focused on digitizing processes and paper workflow. To be a disruptor and compete against new players, they need to gain insight into business data and innovate at scale. Cloud and cognitive technologies can help them leverage hidden data in SAP/ERP systems to fuel their businesses to accelerate digital transformation success.
Most organizations are awash today in data and IT systems, yet they're still struggling mightily to use these invaluable assets to meet the rising demand for new digital solutions and customer experiences that drive innovation and growth. What's lacking are potent and effective ways to rapidly combine together on-premises IT and the numerous commercial clouds that the average organization has in place today into effective new business solutions.
Concerns about security, downtime and latency, budgets, and general unfamiliarity with cloud technologies continue to create hesitation for many organizations that truly need to be developing a cloud strategy. Hybrid cloud solutions are helping to elevate those concerns by enabling the combination or orchestration of two or more platforms, including on-premise infrastructure, private clouds and/or third-party, public cloud services. This gives organizations more comfort to begin their digital tr...
Keeping an application running at scale can be a daunting task. When do you need to add more capacity? Larger databases? Additional servers? These questions get harder as the complexity of your application grows. Microservice based architectures and cloud-based dynamic infrastructures are technologies that help you keep your application running with high availability, even during times of extreme scaling. But real cloud success, at scale, requires much more than a basic lift-and-shift migrati...
David Friend is the co-founder and CEO of Wasabi, the hot cloud storage company that delivers fast, low-cost, and reliable cloud storage. Prior to Wasabi, David co-founded Carbonite, one of the world's leading cloud backup companies. A successful tech entrepreneur for more than 30 years, David got his start at ARP Instruments, a manufacturer of synthesizers for rock bands, where he worked with leading musicians of the day like Stevie Wonder, Pete Townsend of The Who, and Led Zeppelin. David has ...
Darktrace is the world's leading AI company for cyber security. Created by mathematicians from the University of Cambridge, Darktrace's Enterprise Immune System is the first non-consumer application of machine learning to work at scale, across all network types, from physical, virtualized, and cloud, through to IoT and industrial control systems. Installed as a self-configuring cyber defense platform, Darktrace continuously learns what is ‘normal' for all devices and users, updating its understa...
Dion Hinchcliffe is an internationally recognized digital expert, bestselling book author, frequent keynote speaker, analyst, futurist, and transformation expert based in Washington, DC. He is currently Chief Strategy Officer at the industry-leading digital strategy and online community solutions firm, 7Summits.
Addteq is a leader in providing business solutions to Enterprise clients. Addteq has been in the business for more than 10 years. Through the use of DevOps automation, Addteq strives on creating innovative solutions to solve business processes. Clients depend on Addteq to modernize the software delivery process by providing Atlassian solutions, create custom add-ons, conduct training, offer hosting, perform DevOps services, and provide overall support services.
Contino is a global technical consultancy that helps highly-regulated enterprises transform faster, modernizing their way of working through DevOps and cloud computing. They focus on building capability and assisting our clients to in-source strategic technology capability so they get to market quickly and build their own innovation engine.
When applications are hosted on servers, they produce immense quantities of logging data. Quality engineers should verify that apps are producing log data that is existent, correct, consumable, and complete. Otherwise, apps in production are not easily monitored, have issues that are difficult to detect, and cannot be corrected quickly. Tom Chavez presents the four steps that quality engineers should include in every test plan for apps that produce log output or other machine data. Learn the ste...
Digital Transformation is much more than a buzzword. The radical shift to digital mechanisms for almost every process is evident across all industries and verticals. This is often especially true in financial services, where the legacy environment is many times unable to keep up with the rapidly shifting demands of the consumer. The constant pressure to provide complete, omnichannel delivery of customer-facing solutions to meet both regulatory and customer demands is putting enormous pressure on...